Est-ce bien le corps de Napoléon qui repose aux Invalides ? (voyez l'explication)
A vous de juger!
(Voyez les indices)



Les indices :


* lors de l'exhumation du corps en 1840, de multiples détails avaient changé par rapport à la situation de 1821

Napoléon 1821 à 1840 - La substitution La page web - le forum correspondant



* plusieurs témoins ont identifié le corps en se référant au masque mortuaire de Napoléon qui est pourtant un faux

Les masques mortuaires - La page web - le forum correspondant



Malgré ces éléments de nature à susciter le doute, les autorités refusent de procéder à des analyses ADN qui permettraient de répondre enfin à cette question. On est en droit de se demander pourquoi.

L'ADN - La page web - le forum correspondant



Forums à votre disposition:


Substitution, l'actualité
Vous débutez? Vous n'y connaissez rien ou pas assez?
Vous avez envie de poser des questions, de suggérer des pistes, de savoir si vous êtes le seul ou pas à avoir telle idée?
Alors ce forum est fait pour vous.
Il est totalement libre et sans engagement; vous y dévoilez votre identité ou vous gardez l'anonymat, c'est à votre libre convenance.
Nous vous y attendons.

Discussions entre chercheurs et passionnés
Il s'agit d'un forum s'adressant aux amateurs d'histoire plus confirmés. Vous y discuterez en présence de Bruno Roy-Henry.
Il vous est y demandé de vous inscrire pour poster et de décliner votre identité au webmaster.
Bonnes discussions!



Découvrez également:



Sainte-Hélène. La page web - le forum correspondant



L'empoisonnement. La page web - le forum correspondant



La substitution. La page web - le forum correspondant



Tableaux de comparaison des témoignages: inhumation et exhumation. Cliquez ici.



Bibliothèque des documents. Cliquez ici.



Indispensable: le livre de référence:

Napoléon, l'énigme de l'exhumé de Sainte-Hélène.
Qui occupe le tombeau de l'Empereur?
Bruno Roy-Henry
L'Archipel - février 2003.




Grâce aux concours des lecteurs, la mobilisation a payé.

Le musée de l'Armée a reconnu n'avoir retrouvé aucun document qui aurait pu attester de l'expertise effectuée par Jacques Jousset en 1956 sur un collier de la Légion d'Honneur présenté par le Royal United Museum Service. Il apparaît que ceci n'était qu'un des moyens employés pour disqualifier le "death-mask of Napoleon", de concert entre le baron de Veauce et le conservateur Jousset.

Voir le lien sur l'affaire des masques : cliquez ici !




Les liens. - Contact. - Signer le Livre d'Or.



©2000-2004 Bruno Roy-Henry "l' EmpereurPerdu.com "